Touraine-Québec / francophonie

De la Loire au Saint-Laurent, la francophonie réunit la Touraine et le Québec

LE CHEMIN DE TOURS

Hotel de l'archevêque

Avant de parcourir les « Lieux de Mémoire » en Touraine et les sites touristiques qui les jalonnent, il faut d’abord consacrer au moins une journée à la découverte de la Ville de Tours d’où sont partis 23 pionniers et en particulier Marie GUYARD dite Marie de l’Incarnation.

La visite de Tours est en elle-même un « Chemin de la Mémoire », il y a tant de choses à connaître et à découvrir …
Important carrefour du centre de la France, située au cœur d’un axe de communication européen, Tours fait partie des grandes métropoles françaises. Le TGV met Tours à 55 minutes de Paris et assure une liaison directe avec Roissy en 1h35.
Ville d’art et d’histoire, cité gallo-romaine puis capitale du Royaume de France, Tours bénéficie d’une situation exceptionnelle au cœur de la prestigieuse région des châteaux de la Loire, et conserve son statut intemporel de « Jardin de la France».

Flânerie dans Tours

Face à la gare conçue par Victor Laloux et sa place plantée de lilas des Indes, le très contemporain Centre Vinci et l’Office de Tourisme ouvrent sur la rue Bernard Palissy et la place François Sicard pour une visite du Musée des Beaux Arts. Ancien Palais de l’Archevêché, ce musée est entouré d’un somptueux jardin où les amateurs d’insolite pourront découvrir un cèdre du Liban bicentenaire, et Fritz, l’éléphant naturalisé.
A quelques pas de là vous arrivez devant l’imposante Cathédrale Saint Gatien et son cloître de la Psalette.
Sur la gauche empruntez la rue Colbert pittoresque avec ses vieux cafés et commerces divers, ses maisons des 15ème et 16ème siècles, sa Place Foire le Roi et son passage du Cœur Navré qui menait les condamnés à mort vers leur destin. Avant de traverser la rue Nationale une visite du Musée du Compagnonnage, unique au monde, s’impose. Après cette visite, prendre la rue du Commerce qui mène au quartier piéton du Vieux Tours, à ne pas manquer. Vous découvrirez la Place Plumereau, la rue Briçonnet, le Musée du Gemmail rue du Mûrier, les ruelles, placettes et terrasses, où de belles demeures vous attendent.basilique
Pour le retour, la rue de la Monnaie et la rue du Change vous conduisent jusqu’à la Tour Charlemagne élevée sur le tombeau de son épouse et la Place Châteauneuf où l’Hôtel des Ducs de Touraine date des 14ème et 17ème siècles.
Après un dernier détour par la rue Descartes pour la Basilique Saint Martin, vous revenez définitivement au 21ème siècle avec les nombreux commerces de la rue des Halles puis de la rue Nationale.
Enfin, Place Jean Jaurès, vous vous installez à une terrasse pour déguster un rafraîchissement mérité face aux imposantes façades du Palais de Justice et de l’Hôtel de Ville.

Découvrez le chemin de Tours en détail

Marie Guyard - Tours et le Québec

Vous suivrez les pas de Marie Guyard de l’Incarnation (Tours, 1599 - Québec, 1672), fondatrice de la première école pour filles en Amérique du Nord, éducatrice, conseillère recherchée, auteur d’ouvrages en langues amérindiennes, de nombreuses lettres et de deux autobiographies mystiques, elle est considérée comme mère de la Nouvelle-France, troisième fondateur, après Cartier et Champlain.
Dans ce quartier où elle travaillait et celui de l’ancien monastère des Ursulines où elle conçut son projet de partir au Canada (1639), vous visiterez le musée Marie Guyard, la Petite Bourdaisière et la Chapelle St Michel (citée comme « personnage majeur »).

 D’autres lieux évoquent le Québec : le quartier des Trois Rivières (actuellement quartier des Fontaines) avec la rue Nicolas Denis, la rue Champlain évoquant le jumelage historique de Tours et de Trois-Rivières.