Touraine-Québec / francophonie

De la Loire au Saint-Laurent, la francophonie réunit la Touraine et le Québec

DES BORDS DE LOIRE AU NORD TOURAINE

Ce « chemin » longe la Loire sur 40km de part et d’autre de Tours et vous fera découvrir également les bois et étangs de la région Nord Tourangelle.

Quitter tours en direction d’Amboise par la D952 (au nord de la Loire) et faire une première halte à vouvray où de nombreuses caves se visitent avec dégustation des célèbres vins de Vouvray.

A quelques kilomètres de là, Vernou sur Brenne qui a vu partir un pionnier mérite un détour pour découvrir le château de Jallanges et ses jardins. Rejoindre les bords de Loire par la D76 puis Amboise par la D952. (Pour la visite d’Amboise, voir le « Chemin : La Route Royale de Loches à Amboise ».). A la sortie de la ville, prendre la D31 vers le nord jusqu’à Autrèche. Visiter le parc animalier de 30 hectares qui abrite de grands gibiers d’élevage (cerfs, daims, chevreuils, mouflons, bisons, autruches). Poursuivre la route jusque Château-Renault (deux pionniers) puis vers Beaumont la ronce par la D766. C’est de là qu’est parti Jacques Chouinard, dont de nombreux descendants (les Chouinard d’Amérique du Nord) reviennent sur les traces de leur ancêtre.Des plaques sont apposées sur la maison proche de la mairie où l’on pense que se trouvait la maison de Jacques Chouinard et une rue porte son nom.

On profitera de ce passage à Beaumont pour visiter les vestiges préhistoriques (dolmen et menhir) et les châteaux du lieu. Se diriger ensuite à l’ouest vers Château la Vallière d’où sont partis quatre pionniers. Cette région dite « la gâtine tourangelle » est parsemée de petits étangs. Les villages de Villiers au Bouin, Souvigné et Channay sur Lathan ont vu également partir des pionniers, dont Marie de la Troche de Saint Germain de Savonnières, Ursuline de Tours, compagne de Marie Guyard. Territoire de forêts mystérieuses, d’étangs et de landes de légendes, savamment mis en scène l’été venu, la gâtine tourangelle est un lieu d’observation idéal pour la faune et la flore. A 15 kilomètres au sud de Neuillé Pont Pierre, le village de Semblançay propose un spectacle scénographique chaque fin de semaine l’été. A quelques kilomètres de là, par la D759, vous atteindrez Rillé, connu pour son lac de Pincemaille, offrant de nombreuses activités nautiques et son petit train à vapeur réhabilité pour le plus grand plaisir des voyageurs.

C’est maintenant que vous retrouverez les bords de Loire à langeais par la D57. Nichée entre la forêt et la Loire, Langeais a le charme des villes royales de Touraine qui ont fait la réputation du Val de Loire. Elle entretient un rapport étroit avec l’eau et la nature. Dotée d’un patrimoine touristique et culturel, elle offre au visiteur son magnifique château de la fin du moyen âge avec son chemin de ronde, son pont-levis et ses tours imposantes.

Remontons le cours de la Loire vers Tours par la D952 pour un dernier arrêt à Luynes (deux pionniers). Le village abrite quelques beaux monuments tels le château, l’église, les halles et une ancienne maison du 15ème siècle. Un très beau panorama des bords de Loire terminera cette promenade découverte.